Latest Event Updates

Protégé : Compte-rendu du bureau de section du 13 juillet 2018

Posted on Updated on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Elections 2018 CS CSI CNRS Résultats

Posted on

 Problèmes d’affichage ? Ouvrir cet e-mail dans votre navigateur
Résultats des élections au CS et aux CSI du CNRS

Le Sgen-CFDT Recherche EPST remercie toutes celles et ceux qui ont participé à ces élections et qui ont soutenu ses positions syndicales.

Le Sgen-CFDT Recherche EPST progresse encore et devient la 1ère organisation syndicale pour le collège IT avec plus de 25% des voix.

Près de 30% des candidats chercheurs ou enseignants-chercheurs soutenus par le Sgen-CFDT Recherche EPST ont été élus (1).

Nous aurons à cœur de mériter cette confiance en défendant au mieux les intérêts des agents.

 

Choisir le Sgen-CFDT :

C’est choisir la transparence et refuser l’arbitraire
C’est associer défense des personnels et qualité de la recherche
C’est défendre et promouvoir un véritable service public de recherche

(1)  Pour les collèges chercheurs et enseignants-chercheurs, les élections se font sur candidatures individuelles. Glossaire des sigles et acronymes : https://epst-sgen-cfdt.org/?p=2393

Le Sgen-CFDT Recherche EPST
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :
https://epst-sgen-cfdt.orgcontact@epst-sgen-cfdt.org

Pour ne plus recevoir les messages des Listes syndicales sgen-cfdt, cliquez sur ce lien : https://listes.services.cnrs.fr/wws/family_signoff_request/sgen-cfdt/david.trebosc%40cnrs.fr

Pour ne plus recevoir les messages des Listes syndicales sgen-cfdt, cliquez sur ce lien : https://listes.services.cnrs.fr/wws/family_signoff_request/sgen-cfdt/viviane.berthelier%40dr6.cnrs.fr

Pour un retour possible  des agents à l’Inist après une mission « découverte » ou « pérennisable »! 

Posted on

 

Problèmes d’affichage ? Ouvrir cet e-mail dans votre navigateur
Pour un retour possible  des agents à l’Inist après une mission « découverte » ou « pérennisable »!

La Direction du CNRS a mis en place un protocole permettant le redéploiement du personnel des fonctions support de l’Inist n’ayant plus de fonction dans la réorganisation de l’Institut. Ce protocole non statutaire, décrit dans les fiches de mission de type « découverte » et de type « pérennisable », comporte une clause de non-retour à l’Inist pour les agents concernés.

 

Le  Sgen-CFDT RechercheEPST a proposé des amendements au contenu de ces fiches, demandant qu’un agent puisse, s’il le souhaite, retourner dans son unité d’origine au terme de la mission, si celle-ci ne conduit pas à son intégration dans la structure d’accueil.

 

Présentés au Comité Technique du CNRS du 4 juillet 2018 et soutenus par d’autres organisations syndicales, ces amendements n’ont pas fait l’objet d’un vote, la Direction l’ayant refusé (Les fiches mission ont été simplement présentées et non sanctionnées par un vote).

 

Toutefois, lors de ce CT, il a été dit oralement par la direction que l’amendement concernant la fiche « mission découverte » devrait être pris en compte mais pas celui de la fiche « mission pérennisable ».

 

Nous attendons le retour de ces fiches actualisées, comptant fermement y trouver l’expression de nos amendements.

 

Le Sgen-CFDT Recherche EPST réitérera sa proposition afin que la possibilité de retour à l’Inist soit également envisageable dans le cas des missions « pérennisables ».

 

Un rejet complet de ces amendements reviendrait à dire que la Direction du CNRS ne prend pas en compte la situation particulièrement anxiogène qu’elle a elle-même générée vis-à-vis des agents de l’Inist.

 

Le Sgen-CFDT Recherche EPST
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :
https://epst-sgen-cfdt.orgcontact@epst-sgen-cfdt.org

Protégé : Compte-rendu du bureau de section du 6 juillet 2018

Posted on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

CNRS : Nouvelle indemnité pour les informaticiens mais pas pour tous les agents de la BAP E …

Posted on Updated on

Le Comité Technique du CNRS valide la création de l’IRI, dans le cadre du RIFSEEP, une prime qui vise à maintenir l’attractivité des postes d’informaticiens.

C’est une bonne mesure et le Sgen-CFDT est satisfait de la reconnaissance de la spécialité des informaticiens et de l’extension de cette prime qui intéresse potentiellement tous les informaticiens et pas seulement ceux dans des CTAI (comme c’était le cas de l’ex-PFI).
Nous regrettons cependant que :

  • Seuls le Sgen-CFDT et le SNPTES aient voté « POUR »(1),
  • Cette indemnité soit réservée aux nouveaux recrutés(2) et aux agents en mobilités.

En effet, l’IRI ne s’appliquera pas aux informaticiens en poste et segmente les agents de la BAP E en 5 catégories(2) :

  • Ceux qui n’auront pas d’indemnité
    • Agents qui touchaient la PFI(3)
    • Agents qui ne touchaient pas la PFI (même en étant dans la BAP E)
  • Ceux qui auront une indemnité
    • Agents lauréats au concours externe 2016 (ces agents percevront une DEPREP mais pas l’IRI)
    • Agents recrutés en 2017 en BAP E
    • Agents qui seront recrutés sur un poste BAP E en 2018 et plus

Par exemple, si un laboratoire, qui n’est pas CTAI, recrute un agent sur le même emploi type qu’un agent déjà en place, le “nouveau” bénéficiera de l’IRI et l’autre non …  Inadmissible !

Pour bénéficier de cette prime, un agent en poste sera dans l’obligation de faire une mobilité vers un poste BAP E (concours internes, changement de corps au choix, mobilités internes/NOEMI/FSEP).

Pour plus d’égalité et de simplicité, le Sgen-CFDT a proposé(4) une prime annuelle d’un montant unique quel que soit le corps ou l’emploi type pour l’ensemble des agents de la BAP E.

Le CNRS n’a pas retenu cette proposition et seul le Sgen-CFDT l’a défendu, certains syndicats votant même contre (SNTRS-CGT et Sud) !

PPCR et RIFSEEP : le Sgen-CFDT s’engage !

Posted on

Intervention du Sgen-CFDT Recherche EPST au Conseil d’Administration du CNRS du 21 juin 2018

« Dans le rapport d’activité 2017 du CNRS, vous avez cité comme faits remarquables, la mise en œuvre du PPCR pour l’amélioration des carrières et du RIFSEEP pour la revalorisation du régime indemnitaire des agents.

Le Sgen-CFDT s’est félicité et se félicite toujours d’avoir signé et négocié le PPCR mais regrette que, faute de signatures syndicales, le PPCR soit resté un protocole et non pas un accord. Cette situation a permis au gouvernement de reporter les mesures prévues à partir de 2018 et en particulier le second transfert prime-points qui aurait été favorable aux futurs retraités.

Le Sgen-CFDT s’est félicité et se félicite toujours d’avoir soutenu le RIFSEEP contrairement aux organisations syndicales qui en réclament l’exemption pour les organismes de recherche alors que quasiment tous les fonctionnaires en ont accepté le principe.

Un rapport d’activité est un point d’étape annuel mais l’activité et la vie continuent. Aussi, pour améliorer l’attractivité du CNRS, nous intervenons à tous les niveaux et plus spécifiquement auprès de notre fédération pour relayer nos revendications dans les cabinets ministériels.

Dans la continuité du PPCR, nous défendons pour les chercheurs :

la fusion des grades DR2 et DR1 du corps des directeurs de recherche et le prolongement du grade DR1 à la Hors Echelle D,

– le prolongement à la Hors Echelle B du grade des chargés de recherche hors classe comme c’est le cas pour les maitres de conférences.

Nous soutiendrons également la revalorisation du régime indemnitaire chercheur au travers de la mise en œuvre du RIFSEEP spécifique chercheurs évoqué par la direction du CNRS.

 

Pour les ingénieurs et techniciens nous maintenons notre revendication concernant le rattrapage de l’enveloppe financière du RIFSEEP des organismes de recherche  par rapport à celle des universités,  comme cela nous a été écrit par le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Education Nationale. »

Glossaire des sigles et acronymes : http://epst-sgen-cfdt.org/?p=2393

Protégé : Compte-rendu du Bureau national du 28 juin 2018

Posted on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Déclaration du Sgen-CFDT Recherche EPST sur la nouvelle indemnité des informaticiens (IRI) au Comité Technique du CNRS

Posted on Updated on

Si le Sgen-CFDT se réjouit de la reconnaissance de la spécialité des informaticiens, il regrette que :

– La majorité des autres organisations syndicales ait voté contre,

– Que cette indemnité soit réservée aux nouveaux recrutés et aux mobilités.

Déclaration Sgen-CFDT Recherche EPST  – CT CNRS du 04/07/18 :

Aujourd’hui, avec la création d’une nouvelle indemnité pour les informaticiens, nous sommes à un tournant de l’application du RIFSEEP au CNRS.

L’occasion de reconnaitre les spécialités, celles des informaticiens et d’autres dans le futur,

L’occasion de moderniser les mécanismes indemnitaires et de sortir d’un immobilisme qui a trop duré,

Cela aurait pu être l’occasion de revenir à l’esprit du RIFSEEP, avec des primes basées sur les fonctions occupées et non suivant le corps/grade

Cela aurait pu être l’occasion d’apporter de la simplicité et de la transparence dans l’attribution des primes, également voulu par le RIFSEEP

Enfin l’occasion d’homogénéiser les mécanismes avec d’autres établissement comme INRIA (ou l’INSERM)

Et même si la décision que vous nous présentez rattrape en partie les inégalités générées par le passage au RIFSEEP, la simplification ou l’égalité n’y est pas.

Nous proposons donc au CNRS de modifier cette décision et d’appliquer un mécanisme similaire à celui mis en place à INRIA : Une prime annuelle d’un montant unique quel que soit le corps ou emploi type pour l’ensemble des agents de la BAP E.

Le CNRS, de par sa taille et son influence, doit montrer l’exemple pour la mise en place de cette indemnité, comme il l’a déjà fait pour le télétravail ou récemment pour le PPCR et le corps des AI.

Le mécanisme d’attribution étant complexe, nous vous invitons à lire notre résumé « Indemnité pour les informaticiens au CNRS – Qui touche quoi ? » – http://epst-sgen-cfdt.org/?p=2811 Auteur : trebosc Catégorie : CNRS Lien vers l’article : http://tinyurl.com/ybzc8hhw

Sgen-CFDT Recherche EPST

 

 

Le gouvernement lance son chantier sur la mobilité des fonctionnaires

Posted on

A l’avenir, les fonctionnaires seront encouragés à être plus mobiles. C’est dans cet objectif que le gouvernement a lancé ce lundi le chantier sur la mobilité des agents, le quatrième de sa concertation sur la fonction publique. La précédente réunion avait été reportée en juin, tous les syndicats ayant claqué la porte au lendemain de l’annonce du maintien du gel du point d’indice.

Ce chantier, axé sur l’accompagnement des transitions professionnelles et la mobilité, y compris vers le secteur privé, doit être l’occasion d’aborder la question de plans de départs volontaires dans le cadre d’« évolution de périmètre de service public », souhaités par le gouvernement.

Lire l’article