Latest Event Updates

Loi travail : le droit à la déconnexion entre en vigueur

Posted on

À l’heure du tout connecté et de la porosité croissante entre vies professionnelle et privée, le droit à la déconnexion (c’est-à-dire de ne pas répondre aux sollicitations professionnelles hors de son temps de travail) fait enfin son entrée dans l’entreprise.

Lire l’article

STOP AUX IDÉES REÇUES SUR LA FONCTION PUBLIQUE

Posted on Updated on

ALORS QUE LES ATTAQUES CONTRE LES FONCTIONNAIRES SE MULTIPLIENT, LA CFDT CHOISIT DE RAPPELER
QUELQUES FAITS POUR DÉPASSER LES STÉRÉOTYPES

Lire l’article : vrai-faux_fonction_publique

PPCR : le travail de la fédération des Sgen auprès des cabinets ministériels

Posted on

Bonjour,

Une série d’articles sont en cours de publication sur le site fédéral. D’autres le seront dans les jours à venir afin que chaque catégorie concernée puisse mesurer les avancées.

Pour rappel, contrairement aux catégories A, B et C, le protocole PPCR ne prévoyait pas à l’origine de traiter la situation des A+ . C’est la CFDT qui a obtenu l’ajout d’une phrase permettant de discuter de ces catégories. C’est d’ailleurs ce qui a fini par emporter la signature par la FSU du protocole PPCR, sous la pression en particulier du Snesup et du SNCS. Cependant, il n’y avait pas obligation de résultats, seulement de discussions … La pression constante de la fédération, soutenue par la confédération, avec Laurent Berger, et par la CFDT Fonctions Publiques avec sa nouvelle secrétaire générale Mylène Jacquot, que je tiens à remercier ici pour leur soutien, a permis que nous aboutissions à des résultats, certes inégaux entre les différentes catégories, mais assez inespérés … L’enveloppe globale initiale qui nous avait été communiquée s’élevait à (seulement) 80 millions d’euros, sous notre pression la deuxième proposition atteignait 100 millions. La veille de la présentation, nous avons fait savoir que, en l’état actuel des propositions, notre avis serait négatif. Toute la journée du mercredi, qui précédait les annonces par la ministre, Mylène Jacquot, Catherine Nave Bekhti, notre nouvelle secrétaire générale, et moi même sommes intervenus auprès des différents conseillers des cabinets du MENESR, du MFP, de Matignon et de l’Elysée pour obtenir des arbitrages positifs sur certaines de nos revendications. C’est donc au final 130 millions d’euros qui ont été annoncés jeudi matin par la ministre et le secrétaire d’état pour la revalorisation des traitements et des carrières des personnels de l’ESR. Comparativement, l’effort est plus important que celui réalisé pour l’Education nationale … De tous les signataires du protocole, notre intervention devant la ministre a été la plus critique bien plus que celle de la FSU … Nos critiques portent en particulier sur 3 éléments : la non fusion des corps AI et IGE (la direction du CNRS y était fortement opposée et a pesé de tout son poids), la reconnaissance insuffisante du doctorat et du parcours de recrutement des MCF (qualification, sélection) et le non alignement de la grille des CR sur celle des MCF. …

Enfin, comme nous l’avons dit et écrit, il ne s’agit que d’une première étape … nous allons maintenant peser sur la rédaction des textes de cadrage qui seront présentés pour les premiers au CTMESR du 24 janvier. Il nous faudra aussi peser sur les textes de gestion qui suivront. Le travail est donc loin d’être fini … mais il doit être conclu avant mai 2017, vous comprenez bien pourquoi…

Pour conclure, le plan de revalorisation proposé est globalement aussi satisfaisant qu’inespéré … et je vois mal comment les non signataires,  CGT, Solidaires et FO, vont pouvoir justifier auprès des agents leur position … à chacun de nous de le faire savoir à nos collègues !

Vous pouvez lire notre déclaration devant la ministre sur notre site ici . Vous trouverez ici un article sur les 130 millions. Et ici un article sur le calendrier de mise en oeuvre.

Bien cordialement

Franck LOUREIRO
Secrétaire général adjoint
Tél: 01.56.41.51.10 / 06.34.27.34.12
Twitter: @FranckLoureiro

Page Facebook Franck Loureiro Sgen-CFDT

39h et fonction publique : ces (autres) mesures de Fillon qui font grincer des dents

Posted on

Après l’épisode de la Sécurité sociale, deux autres mesures de François Fillon font tiquer : le temps de travail et la suppression de 500.000 postes de fonctionnaires.

Lire l’article

Fonction publique : cacophonie dans le camp Fillon sur les 39 heures

Posted on

On a connu plus clair. Si François Fillon maintient mordicus son ambition de faire passer le temps de travail des fonctionnaires de 35 à 39 heures, la question de la compensation salariale demeure, elle, particulièrement floue. Et plus encore depuis ce matin. A deux micros différents et à quelques minutes d’intervalle, Gérald Darmanin, porte-parole du candidat LR et Eric Woerth, un des artisans du projet de campagne du même candidat, se sont trouvés à dire des choses contradictoires.

Lire l’article

PPCR : Evolution des Grilles indiciaires et tableaux d’avancement des agents CNRS

Posted on Updated on

La CFDT avec l’UNSA, la FSU et la CFTC a signé le protocole sur la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations (PPCR).

A ce jour voici les principales avancées qui devraient être mise en œuvre, après passage au CT ministériel et approbation par le gouvernement, au bénéfice de tous les agents ITA :

Corps des AI :  (http://epst-sgen-cfdt.org/wp-content/uploads/2017/01/PPCR-AI-Corps_Assistants_Ingenieurs.pdf)

·         Evolution des bornes indiciaires (627 au lieu de 604) et revalorisation des différents échelons

·         Augmentation du flux d’accès au corps d’ingénieurs d’études en augmentant les possibilités de passage au choix et par concours

·         Augmentation transitoire du nombre de recrutement d’assistants ingénieurs sur liste d’aptitude et par concours

 

Corps de IE :  (http://epst-sgen-cfdt.org/wp-content/uploads/2017/01/PPCR-IE-Corps_Ingenieur_d_Etudes.pdf)

·         Restructuration en 2 grades (classe normale et hors classe)

·         Passage dans le grade hors classe pour tous les IE1 et les IEHC

·         Evolution des bornes indiciaires (classe normale de 619 à 673 – hors classe de 783 à 821) et revalorisation des différents échelons

·         Augmentation du nombre de promotions d’ingénieurs d’études sur liste d’aptitude

·         Augmentation du flux IE vers IR

 

Corps des IR :   (http://epst-sgen-cfdt.org/wp-content/uploads/2017/01/PPCR-IR-Corps_Ingenieur_de_Recherche.pdf)

·         Evolution des bornes indiciaires (735 contre 713 pour la 2ième classe par exemple)

·         Augmentation du taux de promotion de IR2 à IR1 (20% contre 13,5% actuellement)

·         Avancement au choix pour le grade hors classe pour les IR1 au dernier échelon de leur grade

·         Ajout d’un échelon HEB pour la hors classe

·         Augmentation du nombre de recrutement promotions d’ingénieurs d’études sur liste d’aptitude

 

Le PPCR fixe également comme principe que tout fonctionnaire doit pouvoir dérouler une carrière complète sur au moins deux grades au sein de son corps ou de sa filière.

Tous les agents  bénéficient du dispositif « transfert primes/points d’indice »

 

Il s’agit d’avancées significatives en termes de revalorisation de nos carrières pour les catégories A qui font suite aux mesures déjà actées pour les  catégories B et C.

 

Même si toutes les revendications du Sgen-CFDT n’ont pas été suivies, notre syndicat a été un acteur majeur dans la négociation de ces mesures qui constituent une avancée très conséquente en terme de rémunération indiciaire des agents.

Il est dommageable que plusieurs syndicats importants n’aient pas voulu signer ce protocole qui constitue un progrès important, tout particulièrement dans le contexte budgétaire actuel.
Le Bureau National du Sgen-CFDT Recherche EPST

Pour plus d’informations : http://www.sgen-cfdt.fr/actu/protocole-ppcr-enseignement-superieur-recherche-declaration-sgen-cfdt-12-janvier-2017/

et http://maremuneration.cnrs.fr/parcours-professionnels-carrieres-et-remunerations

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :

sgenCFDT@vjf.cnrs.fr  – http://epst-sgen-cfdt.org

Protégé : Compte-rendu du Bureau de section du 12 janvier 2017

Posted on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Compte-rendu du BN du 11 janvier 2107

Posted on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

CNRS : Les 850M€ ne changeront quasiment rien à la réalité des laboratoires

Posted on Updated on

Budget : « Les 850M€ ne changeront quasiment rien à la réalité des laboratoires » (Alain Fuchs)

« Force est de constater que la “priorité à la recherche” et la “sanctuarisation” des budgets invoquées dans les discours ont souvent du mal à se frayer un chemin dans la réalité. […] Cette année encore, l’augmentation de 850 M€ concédée au budget de l’enseignement supérieur et de la recherche permet essentiellement d’assurer la hausse du point d’indice accordée aux fonctionnaires. Ces 850 M€ ne changeront quasiment rien à la réalité des laboratoires », écrit Alain Fuchs, président du CNRS, dans une tribune publiée dans le numéro de Pour la Science de janvier 2017.

 

« L’excellence scientifique, dans notre pays, n’est pas un mot creux : elle est incarnée et bien vivante. […] Mais pour combien de temps encore ? Car la question qui se pose est bien de savoir si la recherche française va se maintenir à ce niveau ou si elle va décrocher. Quand la Corée, “jeune” pays en matière de recherche de base, a augmenté la part de son PIB consacrée à la recherche de 2,63 % en 2005 à 4,29 % en 2014, notre vieux pays est à la peine en enregistrant une augmentation de 2,04 % à 2,24 % sur la même période, selon la Banque mondiale », poursuit Alain Fuchs.

 

POGO, REC – Paris – lundi 9 janvier 2017 – Actualité n° 84392

 

 

Protégé : Compte-rendu du Bureau de section du 5 janvier 2017

Posted on Updated on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :