Month: juin 2015

Protégé : Compte-rendu du Bureau du 24 juin 2015

Posted on Updated on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Rémunération des fonctionnaires: coup de pouce à partir de 2017

Posted on Updated on

b82bb50274caeb07beed97faf4ca1b2250e2df51

A défaut d’offrir une augmentation générale des salaires aux cinq millions de fonctionnaires, le gouvernement propose un geste pour améliorer leurs carrières, dont les premiers effets sur la fiche de paye sont attendus en 2017, mais dont l’impact budgétaire reste inconnu.

Pour les agents en début de carrière, le gain s’échelonnera de 31 à 74 euros bruts mensuels dès 2017, en fonction de leur catégorie (A, B ou C).

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a présenté mardi ces propositions aux syndicats dans le cadre d’une négociation engagée il y a un an pour rendre les carrières plus attractives.

Lire l’article

Avenir de la Fonction publique

Posted on Updated on

logo_sgen_cfdt_2013Vous trouverez ci-dessous un texte du gouvernement concernant l’avenir de la Fonction publique, les carrières et la rémunération; le communiqué de presse CFDT concernant les propositions de la Ministre en négociation jusqu’à mi-juillet; le discours de la ministre du 16 juin 2015

 

Avenir de la fonction publique PPCR S4 160615-1

Communiqué de Presse UFFA CFDT-2

Discours ML 16 JUIN 2015 PPCR-1

OMERTA POUR LE RAPPORT SUR LE CIR

Posted on Updated on

6a00e5500b4a64883301b7c79cb7cb970b-300wiBrigitte Gonthier Maurin

Le Crédit d’impôt recherche est-il si sulfureux ? Au point qu’il faille organiser l’omerta sur un rapport d’enquête parlementaire à son sujet ? C’est ce que laisse penser la décision des sénateurs de droite (LR et UDI) ainsi que du Parti Socialiste d’empêcher la publication du rapport de la sénatrice communiste Brigitte Gauthier-Maurin rédigé dans le cadre de la commission d’enquête parlementaire diligentée sur ce sujet. C’est ce que l’on apprenait ce matin au Sénat, après un vote des membres de la commission d’enquête qui a eu lieu mardi. Un vote “incompréhensible“, s’exclame le sénateur communiste Eric Bocquet. D’après la sénatrice, rapporteure de la commission d’enquête, le président de la dite-commission, le sénateur LR Françis Delattre, lui avait pourtant laissé entendre que, au prix de l’abandon de certaines recommandations, le rapport devait être voté. Mais ils semble que des pressions politiques, et d’autres venues de l’industrie et notamment du patron de Renault Carlos Ghosn en direction du Président du Sénat Gérard Larcher, se soient transformées en consignes de vote, condamnant le rapport à la destruction.

Lire l’article

CNRS : le ministère assure que l’annulation de 45 M€ de crédits “ne diminue en rien le montant de la subvention d’État”

Posted on Updated on

1atjpnrx

Siège du CNRS à Paris.
© CNRS Photothèque – Nicole Tiget

L’annulation de 45 M€ de crédits de paiement du CNRS opérée dans le cadre du plan d’économies de 4 Md€ des administrations publiques en 2015 est “une mesure exceptionnelle, non reconductible, qui ne diminue en rien le montant de la subvention que l’État attribue à cet organisme, ni les moyens dont il dispose”, précise à AEF le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, jeudi 11 juin 2015. La veille, un décret paru au Journal officiel a annulé 48 M€ d’autorisations d’engagement et 93 M€ de crédits de paiement sur la Mires (mission interministérielle “recherche et enseignement supérieur”), dont 45 M€ en crédits de paiement sur la subvention pour charges de service public du CNRS (lire sur AEF si abonné)).

“Il s’agit d’une opération de trésorerie, effectuée sur les seuls crédits de paiement, rendue possible par le fait que le montant des factures que le CNRS doit honorer en 2015 s’avère moindre que ce qui avait été prévu au départ”, explique le ministère, qui a constaté ce décalage à partir des comptes financiers 2014 de l’organisme. “Mais ce n’est pas un abattement en base sur la subvention elle-même.” Le ministère souligne que “les autorisations d’engagement, qui déterminent le niveau d’activité du CNRS et en particulier les investissements qu’il est autorisé à engager, ne sont pas touchées.”

Le Sgen-CFDT progresse chez les universitaires

Posted on Updated on

199905-p1000386-580x310C’est désormais le premier syndicat au Cneser. Le Sgen-CFDT a obtenu 12 sièges dans ce conseil représentatif des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche, lors des élections du printemps 2015. La FSU arrive seconde, suivie de la CGT.

Nouvelle configuration syndicale au Cneser (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche). Les élections du printemps 2015, dont les résultats ont été rendus publics mi-juin, ont mené le Sgen-CFDT en tête, avec 12 élus. Viennent ensuite la FSU (Snesup, Snasub, SNCS), qui réunit 10 élus, et la CGT, avec 7 représentants.

Résultats : 532657-resultat-des-elections-du-cneser-juin-2015-original

Lire l’article

Remaniement: Thierry Mandon, un “bosseur” à l’Enseignement supérieur

Posted on Updated on

le-secretaire-d-etat-a-la-reforme-de-l-etat-thierry-mandon-parle-a-la-presse-le-30-octobre-2014-a-la-sortie-du-conseil-de-simplification-a-paris_5140375

L’Elysée a annoncé ce mercredi quelques ajustements à plusieurs postes du gouvernement. Après trois mois de vacance de pouvoir, l’Université dispose à nouveau d’un secrétaire d’Etat en la personne de Thierry Mandon.

Après un long suspens, Thierry Mandon, est nommé secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la recherche auprès de Najat Vallaud-Belkacem. Secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat et à la simplification depuis juin 2014, “c’était le favori de la communauté”, estime Thomas Clay, vice-président de l’UVSQ et un de ses proches. “C’est le moins pire”, commente Bruno Andreotti, chef de file du groupe Jean-Pierre Vernant qui réunit une soixantaine d’universitaires proches de la gauche. “Il n’appartient à aucun clan, c’est un technicien et un bosseur.” L’autre pôle d’influence, le groupe Marc Bloch poussait, lui, la candidature de l’ancienne présidente de la Sorbonne Marie-Christine Lemardeley.

Lire l’article

Thierry Mandon, un secrétaire d’État tant attendu

Posted on Updated on

MandonThierry Mandon a été nommé secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, mercredi 17 juin 2015. Budget, Idex, sélection, Comue… Une pile de dossiers l’attend rue Descartes, sans locataire depuis plus de trois mois, alors que le moral de la communauté universitaire est au plus bas.

Lire l’article

Protégé : Compte-rendu du Bureau du 17 juin 2015

Posted on Updated on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :