Month: mars 2017

La CFDT détrône la CGT et devient le premier syndicat national

Posted on Updated on

Sur le privé, la CGT passe deuxième organisation syndicale avec 24.86% des voix et la CFDT fait 26.38%

Lien

La mise en œuvre du RIFSEEP pour les ITA – ITRF ne prévoit toujours pas de calendrier planifiant l’alignement de leurs rémunérations indemnitaires sur celles de la filière AENES. Le Sgen-CFDT demande à la ministre de respecter les engagements pris…

Posted on Updated on

Madame la ministre,

Le Sgen-CFDT rappelle que la mise en place du RIFSEEP dans l’ensemble de la Fonction publique a pour objectif annoncé de faciliter la convergence des régimes indemnitaires.

Le RIFSEEP est l’occasion pour les personnels ITRF et ITA de voir leurs indemnités enfin revalorisées comme cela a été le cas pour les agents de la filière AENES.

Si l’effort financier consenti est important, les propositions qui ont été formulées par la DGRH lors de la rencontre du 20 mars 2017 avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives ne peuvent nous satisfaire en l’état.

En effet, les agents peuvent entendre que les écarts entre les montants perçus par les agents ITRF et ITA d’une part, et les agents de la filière administrative d’autre part ne peuvent être comblés en un seul exercice budgétaire. Cependant, le Sgen-CFDT se permet de vous rappeler l’engagement pris par votre directeur de cabinet. Dans un courrier adressé à notre organisation en date du 9 décembre 2016, il affirmait que, pour le ministère, l’adhésion au RIFSEEP des agents des filières ITA et ITRF est « indissociable d’une logique de convergence des rémunérations indemnitaires. »

C’est pourquoi, comme nous le demandons depuis le début des discussions, et pour que l’engagement du ministère soit crédible, il est indispensable que soit fourni aux agents un calendrier de convergence permettant à terme l’alignement des montants perçus. Sans ce calendrier, le Sgen-CFDT sera en droit de s’interroger sur la réelle volonté du ministère d’aboutir à cet alignement. Le Sgen-CFDT en tirera donc toutes les conséquences, y compris celle d’appeler les agents à se mobiliser. Il s’agit bien ici d’une mesure de justice dont la satisfaction ne dépend que de votre volonté politique.

Nous vous remercions, Madame la ministre, de l’attention que vous voudrez bien porter à notre demande et vous prions de croire en notre profond attachement au service public d’enseignement supérieur et de recherche.

Catherine NAVE-BEKHTI

Secrétaire générale du Sgen-CFDT

Lien

La politique salariale renforcée : en route vers le RIFSEEP

Posted on Updated on

La nouvelle politique salariale au CNRS se caractérise en 2017 principalement par trois mesures :

  • la hausse de la valeur du point d’indice, qui a eu lieu en février ;
  • la rénovation des grilles salariales en application du protocole fonction publique « parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) » ;
  • l’augmentation des enveloppes indemnitaires dans le cadre du passage au nouveau régime indemnitaire des ingénieurs et techniciens, le RIFSEEP (« régime indemnitaire fonctions, sujétions, expertise et engagement professionnel »).

C’est dans ce contexte que le 20 mars dernier, le conseil d’administration du CNRS a voté une augmentation totale de 15 millions d’euros des enveloppes indemnitaires, soit une hausse de près de 25 %. Cette revalorisation  est de trois ordres :

  • pour l’immense majorité de l’enveloppe, des mesures générales au bénéfice de tous les agents ;
  • des mesures en faveur de certaines fonctions non valorisées auparavant, notamment les administrateurs de laboratoires et les personnes compétentes en radioprotection ;
  • des mesures individuelles, à travers l’enveloppe de complément indemnitaire annuel (CIA), en saisissant l’occasion pour engager un rééquilibrage au profit des agents des unités, dans une moindre mesure de ceux des délégations régionales et dans une encore moindre mesure de ceux du siège.

Une nouvelle réunion est prévue avec les organisations syndicales le 29 mars sur ces sujets (un séminaire a déjà eu lieu le 1er février).

Le CNRS confirme sa demande auprès du Ministère de faire bénéficier le plus rapidement possible les agents de ce nouveau régime, avec une mise en œuvre rétroactive au 1er janvier 2017.

Lien

Décision télétravail chez Inria

Posted on Updated on

Décision de mise en oeuvre du télétravail chez Inria : Télétravail INRIA

Comparatif projets ESR des 11 candidats à la présidence 2017

Posted on Updated on

la section Nord-Est vous propose un tableau comparatif des programmes ESR des candidats à la présidence 2017.

Les différents item ont été validés en conseil de section.

Ceci est un comparatif objectif basé sur les programmes diffusés publiquement sur les sites officiels de chaque candidat. Certains candidats n’ont pas fait évoluer leur programme depuis 2012, ce qui explique les références ponctuelles à 2012.

Nous ne souhaitons pas faire une analyse politique de cette synthèse mais donner une information globale vraie à nos adhérents et pour leur permettre de trouver une information rapidement et se faire une idée concernant notre avenir au sein des EPST.

Pour voir le tableau comparatif cliquez ici : bilan ESR candidats 2017

Protégé : Compte-rendu du Bureau de section du 23 mars 2017

Posted on Updated on

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Intervention Alain GATTI France Bleu Lorraine Nord

Posted on Updated on

Bonjour à toutes et tous,

Alain Gatti sera l’invité de France Bleu Lorraine Nord demain matin à 7h45 pour présenter les résultats de l’enquête « Parlons Travail ».

Vous souhaitant une bonne journée.

Syndicalement.

Angélique

SECRETARIAT GENERAL

Tél :   03 87 16 97 80

Fax :  03 87 16 97 84

2, rue du Général de Lardemelle

BP 80527 – METZ cedex 1

www.lorraine.cfdt.fr

 

15 Millions d’euros supplémentaires affectés au budget 2017 du CNRS pour le passage au Rifseep

Posted on Updated on

C’est un signal positif mais c’est encore loin de la convergence des régimes indemnitaires des agents de l’enseignement supérieur et de la recherche. 

Intervention du Sgen-CFDT au conseil d’administration du CNRS le 20 mars 2017

La présentation de ce projet de budget rectificatif 2017 amène le Sgen-CFDT à confirmer son vote favorable du budget 2017 pour les mêmes raisons évoquées lors de la séance du conseil d’administration du 8 décembre 2016.

Le Sgen-CFDT est d’autant plus favorable à ce budget rectificatif que celui-ci prévoit une réouverture de crédits de masse salariale de 90 Millions d’euros dont 10,1 Millions d’euros au titre du RIFSEEP en complément des 4,9M€ déjà inscrits au Budget 2017. Cela fait donc 15 M€ de plus affectés au régime indemnitaire de tous les Ingénieurs et techniciens.

C’est une bonne nouvelle pour les agents qui voient le signal de la mise en œuvre de ce nouveau régime indemnitaire avec effet rétroactif au 1er janvier 2017 avec une revalorisation substantielle de leur prime.

Ce nouveau régime de prime va mettre fin à l’opacité liée à ce que la Cour des comptes a appelé «le maquis des régimes indemnitaires » mais va aussi marquer la reconnaissance de la fonction occupée et non pas seulement celle de l’individu avec toute la subjectivité et l’arbitraire qui accompagne la PPRS actuelle (la discrimination que subissent les femmes de ce point de vue est parfaitement décrite dans le dernier bilan social)

Pour autant, s’est tenue ce 20 mars 2017, une réunion entre la DGRH du ministère et les organisations syndicales pour évoquer les socles (partie non modulable) du Rifseep définis pour les ingénieurs et techniciens du corps des ITRF relevant des établissements d’enseignement supérieur et celui des IT relevant des organismes de recherche.

Il s’agit d’agents :

– partageant les mêmes tâches au sein des Unités Mixtes de Recherche, souvent dans le même bureau ou à la même paillasse et qui se côtoient également au quotidien dans les administrations des délégations régionales et des universités.

– ayant les mêmes grilles indiciaires et le même référentiel des emplois types de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Or, les planchers réglementaires et garantis de primes proposés par la DGRH du ministère sont différents et défavorables aux agents des organismes de recherche. A titre d’exemple, pour les Ingénieurs de Recherche, il y a plus de de 1000 € annuels de différence et c’est bien entendu perçu comme un déclassement des agents des organismes de recherche qui n’est pas acceptable.

Nous continuons de revendiquer la convergence des socles indemnitaires entre IT et ITRF telle qu’elle a été promise par le Directeur de cabinet de la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche mais également la réévaluation du régime indemnitaire des chercheurs qui ne l’a pas été depuis trop d’années et en devient ridicule.

Yannick Bourlès

Secrétaire Général

Sgen-CFDT Recherche EPST

LA CFDT INTERPELLE LES CANDIDATS À LA PRÉSIDENTIELLE

Posted on Updated on

La CFDT a décidé d’interpeller les candidats (excepté celle du FN dont « la rhétorique et le projet sont antinomiques avec les valeurs démocratiques, solidaires et progressistes » que défend la CFDT ) sur les grands défis qui se présentent à nous dans les années à venir. Pour favoriser le débat d’idées et éclairer les travailleurs sur les grands enjeux de société, les réponses des candidats seront publiées sur le site www.cfdt.fr.

Lire l’article

PRÉSIDENTIELLE 2017 : LA CFDT COMBAT LE FN

Posted on Updated on

Parce qu’elle porte des valeurs de liberté, de démocratie, de solidarité et d’émancipation, la CFDT s’engage contre le FN et les idées qu’il véhicule. Décryptage de son programme de campagne, pour révéler ce qu’il cache.

Lire l’article