Month: juin 2017

Gérald Darmanin évoque l’instauration d’un jour de carence, qui serait compensé

Posted on Updated on

C’en est fini des premiers entretiens entre les organisations syndicales (OS) de la fonction publique et Gérald Darmanin. Le ministre de l’Action et des comptes publics a terminé son premier tour de table, mardi 30 mai 2017. Il aurait confirmé l’instauration d’un jour de carence, compensé a priori par des mesures de prévention et de prévoyance.

Lire l’article

Fonction publique : le calme avant la tempête ?

Posted on Updated on

Depuis deux semaines, Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics échange avec les organisations syndicales de la fonction publique. Même si les détails de son action ne sont pas encore connus, on en sait un peu plus sur ses objectifs. Quelle méthode compte-t-il employer pour réformer et moderniser les services de l’Etat ? La douceur ou la poigne ?

lire l’article

Depuis 2015, l’état d’urgence grignote le droit de manifester

Posted on Updated on

« Dans une France sous état d’urgence, le droit de manifester pacifiquement semble être de plus en plus perçu par les autorités comme une menace », indique un rapport d’Amnesty international. Depuis un an et demi, les autorités ont utilisé à 639 reprises les pouvoirs d’urgence pour empêcher des militants de participer à des rassemblements publics, dont 574 dans le cadre du mouvement contre la loi sur le travail.

Information de Louise Fessard; journaliste pour Médiapart, mai 2017

RENCONTRE PREMIER MINISTRE, LES PROPOSITIONS DE LA CFDT

Posted on Updated on

Une délégation de la CFDT a été reçue par le Premier ministre et la ministre du Travail. La CFDT a remis un dossier au gouvernement pour détailler son projet et ses nombreuses propositions.

Lire les propositions

Code du travail : “IL FAUT LAISSER LE TEMPS À LA CONCERTATION JUSQU’À FIN SEPTEMBRE”

Posted on Updated on

À la sortie de son premier entretien avec le Premier ministre, à qui il a remis les propositions de la CFDT, Laurent Berger a réaffirmé la nécessité de laisser du temps à la concertation avant de réformer le code du travail. Le secrétaire général de la CFDT a également redit l’attachement de la CFDT au compte pénibilité, véritable mesure de justice sociale, et refuse ainsi tout moratoire sur le sujet.

Lire l’article