Month: mars 2019

La loi Fonction publique en conseil des ministres.. et dans la presse

Posted on

Le projet de loi commence par retirer une épine du pied des managers en supprimant les CHSCT qui sont dotés de pouvoirs réels en terme d’hygiène et sécurité;

L’article 3 modifie les compétences des commissions administratives paritaires (CAP) en supprimant leur avis préalable sur les questions de mobilité, d’avancement et de promotion

L’article 9 “simplifie” les procédures de mutation des fonctionnaires de l’Etat en supprimant la consultation préalable en CAP. L’article 10 supprime la notation qui sera remplacée par l’entretien individuel avec le manager.

Les 7 syndicats, rejoints par la Cfdt ce 27 mars, manifestent leur opposition. “La mise en place d’une instance unique en lieu et place des comités techniques et CHSCT, instance qui va diluer et amoindrir les actions dans des domaines essentiels de la sécurité et de la vie au travail. C’est aussi le cas avec la suppression des compétences des CAP en matière de promotion et de mobilité, mesure qui va favoriser une gestion opaque et priver les personnels de recours contre l’arbitraire

Lire l’article

Protégé : Compte-rendu du Bureau national du 19 mars 2019

Posted on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Projet de loi sur la fonction publique: ce qui changera pour les agents de l’État

Posted on Updated on

Le projet de loi sur la fonction publique doit être présenté mercredi 27 mars en Conseil des ministres. Rejeté par l’ensemble des syndicats de fonctionnaires, ce texte aménage d’importants changements influant sur la carrière de 5,4 millions d’agents des trois fonctions publiques: État, hospitalière et territoriale. 

Il est rejeté unanimement par les syndicats (CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires, Unsa, FA-FP, CFE-CGC,CFTC) qui accusent le gouvernement de vouloir une fonction publique alignée sur les règles du secteur privé, au détriment du statut de fonctionnaire et de l’indépendance des agents à l’égard du pouvoir.

Voici les principales dispositions du texte présenté par le gouvernement

Lire l’article

CNRS Mise en place dispositif psychologue du travail DR06

Posted on Updated on

Cette information concerne les agents CNRS fonctionnaires ou contractuels disposant d’un CDD de plus d’un an.

Dans le cadre de l’offre de services RH de la délégation régionale, mise en place d’un dispositif d’accompagnement  RH complémentaire à ceux existants (conseiller RH, assistante sociale, médecine), avec le recours possible à un psychologue du travail, ceci à compter du mois d’avril prochain.

Cet accompagnement, à l’initiative de l’agent, se formalisera de la manière suivante :
–       Une permanence à raison d’une demi-journée par mois, selon un planning trimestriel
–       Cet accompagnement, individuel et confidentiel, se déroulera sur le temps de travail de l’agent, qui aura au préalable informé son responsable de son absence, au regard des nécessités de service.
–       Le psychologue délivrera systématiquement une attestation d’entretien à l’agent qui permettra ainsi à l’agent d’être couvert  en cas d’accident.
–       L’agent prendra contact directement avec le professionnel pour prendre rendez-vous durant la permanence.

Le recours à un psychologue du travail doit répondre en particulier aux besoins suivants :
–       Aider l’agent, en complément de l’appui apporté par les professionnels habituels RH, de la santé et du social de l’établissement,  à y voir plus clair et trouver des pistes de résolution, en cas de difficulté
–       Analyser les causes d’un mal être ressenti dans le milieu professionnel
–       Analyser les dysfonctionnements pour comprendre la situation
–       Rechercher des solutions
–       Restaurer la confiance en soi
–       Redonner du sens au travail

Le nombre de séances autorisé par agent est fixé à 4 maximum à partir du premier rendez-vous.

Au regard de l’implantation géographique de notre laboratoire,  le psychologue est Mme Ludivine COLLOT, joignable au 06 82 91 79 67.

Son lieu de consultation se situe Centre Médico Social du CNRS, 9 rue Notre Dame des Pauvres 54500 Vandoeuvre les Nancy.

Pour toute question relative à ce dispositif d’accompagnement, vous êtes invités à vous rapprocher de Sabine Bourson au 03 83 85 64 38 – 06 25 46 22 42.

Protégé : Compte-rendu du bureau de section du 22 mars 2019

Posted on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Compte-rendu du Conseil de section du 4 mars 2019

Posted on

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Projet de loi fonction publique : trop peu d’avancées, la cfdt vote contre !

Posted on


Le conseil commun de la Fonction publique (CCFP) réuni le vendredi 15 mars a examiné l’avant-projet de loi sur la transformation de la Fonction publique ainsi que les quelque cent amendements déposés par la CFDT. Après quatorze heures de débats, malgré quelques avancées, la CFDT a voté contre le texte.

Lire l’article

Réforme des retraites, Report de l’âge de départ à la retraite : une ligne rouge à ne pas franchir

Posted on

Lors d’une prise de parole médiatique ce dimanche, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, a dit envisager de « proposer un allongement de la durée de travail » dans le cadre de la réforme des retraites. La CFDT tient à rappeler au gouvernement les engagements pris, et à souligner l’enjeu de confiance nécessaire pour mener à terme la concertation en cours et la réforme.

Lire l’article

Fonction publique : Dussopt aménage la réforme à la marge

Posted on

Lors du Conseil commun de la fonction publique, Olivier Dussopt a accepté vendredi quelques amendements de la CFDT et de l’UNSA à son projet de réforme. Le texte, en cours d’examen au Conseil d’Etat, devrait être présenté le 27 mars en conseil des ministres.

FONCTION PUBLIQUE : LE NOMBRE DE CONTRACTUELS A EXPLOSÉ

Posted on

contrat

Les derniers chiffres de l’Insee indiquent que le nombre de fonctionnaires sous contrat a bondi de 48.000 en 2017. Ainsi, si les personnes en contrats aidés ont fortement diminué, les effectifs de la fonction publique demeurent quasiment stables en raison notamment de la forte hausse des contractuels. Ce vendredi 15 mars, le conseil supérieur de la fonction publique se réunit pour examiner le projet de loi du gouvernement qui doit être présenté en conseil des ministres à la fin du mois de mars.

Lire l’article