Création SAVC – CFDT Lorraine

Posted on Updated on

SAVC Lorraine
SAVC Lorraine

Création du SAVC Lorraine

Le 30 janvier 2015 avait lieu, au siège de l’UD 54, la conférence de création du SAVC (Service d’aide aux Adhérents Victimes du Chômage).
Contact SAVC : Marie RICHARD, 03 83 39 45 06, savc@lorraine.cfdt.fr
C’est en présence d’une quarantaine de participants des différents syndicats professionnels de la région, que Maria RICHARD a présenté le service. Ce service est expérimenté depuis septembre 2011 en Meurthe et Moselle (http://www.cfdt54.fr/page.php?s=1&p=artc&c=662).
A la table des conférenciers étaient également présents :

 Introduction

Denis Hassler a introduit la séance en présentant quelques chiffres sur le chômage en Lorraine : 212000 inscrits à pôle emploi, un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale.
Les flux à pôle emploi se répartissent ainsi :
  • entrées : 3% de licenciement économique, 26% de fin de CDD,
  • sorties : 42% de radiations 12% de radiations administratives.

Contrairement aux idées reçues ce ne sont  pas les licenciements économiques, qui sont à l’origine des arrivées au chômage, et parmi ces licenciements économiques, les plans sociaux sont également minoritaires .

Pour plus d’informations sur l’emploi en Lorraine : http://www.statsemploi-lorraine.com

Présentation du service

Maria Richard présente le service, basé sur les principes suivants :
  • Interlocuteur unique ayant une très bonne connaissance du réseau des militants pouvant intervenir sur les problèmes liés à l’emploi.
  • Accueil humain par téléphone et de visu.
  • Accompagnement et soutien.
  • Conseil et suivi.
Toutes les difficultés liées à la situation de chômage peuvent être abordées : emploi, assurance santé, mutuelle, logement, surendettement, formation, maladie, handicap, placement, procédure de licenciement, SNC, JOC
Bilan des trois années écoulées : 50 sollicitations, 30 ont vu une issue positive, 80% émanaient de non adhérents présenté par des adhérents de la CFDT, 95% de problèmes étaient en lien avec pôle emploi. Les cas, qui n’ont pas connu d’issue positive, venaient de l’absence de suite à la première sollicitation et de situations du fait de l’agent.
Maria Richard nous encourage à lui envoyer les offres d’emploi, dont nous sommes au courant. Le but n’est pas de faire un pôle emploi bis, mais de mettre en œuvre des solidarités dans le réseau des militants CFDT.
SAVC est également en contact avec les syndicats partenaires au Luxembourg, en Belgique et en Allemagne, où la Lorraine a de nombreux travailleurs frontaliers.
Les non-adhérents sollicitant le SAVC doivent-ils cotiser ? Ce n’est pas une obligation, mais on espère que quand ils retrouveront de l’emploi ils penseront à adhérer.
Lorsque des adhérents qui ont des difficultés financières, éventuellement dues à une perte d’emploi, demandent à quitter la CFDT certaines fédérations effectuent des dégrèvements d’un ou deux trimestres sur les cotisations.

Intervention des autres participants

Chantal Richard parle des services d’accueil aux chômeurs dans les autres régions, qui souvent fournissent uniquement une aide à la rédaction des CVs. Elle ne connaît pas de réseaux équivalents à celui mis en place en Lorraine.
Patricia Ferrand souligne l’originalité du service, qui à sa connaissance n’existe nulle part ailleurs en France.
Patricia Ferrand signale que le marché de l’emploi se répartit  en trois catégories assez étanches : les emplois pérennes (CDI, Fonctionnaires), les emplois précaires (alternance de petits boulots de quelques heures parfois, CDD, intérims..) et les sans emploi ou de manière très occasionnelle. Il faut concentrer les efforts sur les personnes arrivées dans la catégorie des sans emploi , afin qu’elles retrouvent un travail, car plus elles restent dans cette catégorie moins elles ont de chance de retrouver un travail.

Quel intérêt ce service a pour nous ESPT ?

  • Ne pas oublier que 50% des personnels des EPST sont en CDD, donc sujets à l’utilisation du service SAVC ;
  • Diffuser des offres d’emploi même en CDD par solidarité avec les camarades CFDT des autres branches professionnelles.

Quelles actions à mettre en œuvre ?

  • Diffuser l’information aux adhérents
  • Proposer une heure d’information syndicale dans les labos avec Marire Richard : INIST, Loria
  • Diffuser un tract aux personnels des EPST de la région Lorraine
  • Demander à Marie Richard de faire une présentation lors de l’AG en mars