Le CNRS veut se doter d’une structure dédiée à l’intégrité scientifique

Posted on

Antoine Petit, président du CNRS depuis un peu plus d’un mois, explique qu’il a mis sur pied un groupe de travail qui devra faire « des propositions et des recommandations sur le traitement par le CNRS des questions de méconduite et de fraude scientifique ».

Le président souhaite que les choses bougent rapidement…

Lire l’article