Retraites : les 7 revendications de la CFDT

Posted on Updated on

 1. UN SYSTÈME DE RETRAITE UNIVERSEL ET PLUS JUSTE Il doit permettre de construire une solidarité universelle où tous les actifs, du public comme du privé sont solidaires, et qui ne pénalise plus les femmes, les polypensionnés, les personnes précaires et les bas salaires. Pour 93 % des répondants à l’enquête Parlons retraites le système de retraites idéal implique des règles communes.

2. UNE COMPENSATION DES DIX FORMES DE PÉNIBILITÉ DU TRAVAIL La pénibilité réduit l’espérance de vie, les travailleurs exposés doivent donc pouvoir partir plus tôt à la retraite et avoir droit à des mesures de prévention. 67 % des répondants estiment que le système actuel ne tient pas assez compte de la pénibilité.

3. UN DROIT À LA RETRAITE PROGRESSIVE POUR AMÉNAGER LES FINS DE CARRIÈRE On ne travaille pas à 60 ans comme à 30 ans. Les travailleurs doivent avoir plus de liberté dans le choix de l’âge et des modalités de leur départ à la retraite. 62 % des répondants aimeraient bénéficier d’un aménagement du temps de travail avant la retraite.

4. UN MINIMUM DE PENSION ÉGAL À 100 % DU SMIC POUR UNE CARRIÈRE COMPLÈTE Le droit à la retraite doit être le droit à une retraite décente. 85 % des répondants estiment que le minimum de pension pour une carrière complète devrait être fixé à au moins 100 % du SMIC.

5. UNE GARANTIE À 100 % DES DROITS ACQUIS AVANT 2025 La réforme ne doit pas modifier les droits passés, seuls les droits acquis après 2025 peuvent être modifiés. C’est une condition indispensable pour sécuriser les personnes dans la transition d’un système à l’autre.

6. DES COMPENSATIONS SALARIALES Pour que la réforme permette de contrebalancer pour certaines professions l’abandon de la règle des six mois. Ces compensations doivent se concrétiser en même temps que la réforme des retraites.

7. LE MAINTIEN DU DROIT À PARTIR À LA RETRAITE À 62 ANS ET DU DISPOSITIF DES CARRIÈRES LONGUES Ce dispositif des carrières longues permet à ceux ayant commencé à travailler très jeunes de partir plus tôt à la retraite. 94 % des répondants pensent qu’il est normal que ceux qui ont commencé à travailler jeunes CFDT.FR puissent partir plus tôt à la retraite.

POURQUOI LA CFDT N’APPELLE PAS À MANIFESTER LE 5 DÉCEMBRE ? C’est une journée de refus de toute réforme, ce n’est pas l’objectif de la CFDT :

• La CFDT est favorable à un système universel qui rassemble tous les travailleurs, ceux qui appellent à manifester le 5/12 y sont opposés ;

• La CFDT veut changer le système actuel qui pénalise les femmes, les précaires, les bas revenus. Ceux qui appellent à manifester le 5/12 sont pour le statu quo ;

• La CFDT veut des droits nouveaux à la retraite, adaptés aux attentes des travailleurs d’aujourd’hui. Ceux qui appellent au 5/12 ne proposent rien en refusant toute réforme.

La CFDT est engagée dans les discussions avec le Haut-commissariat aux retraites. Elle les mènera jusqu’au bout pour faire avancer ses propositions. La CFDT se positionnera sur le projet de réforme des retraites à partir de ses revendications et appellera les travailleurs à se mobiliser si le résultat final ne correspond pas à ses exigences.